crushfindr - comment retrouver une personne croisée par hasard ?

Retrouver une personne croisée dans le métro

Si vous avez eu un coup de coeur pour une personne croisée dans le métro, parcourez les annonces déjà publiées sur crushfindr pour retrouver cette personne croisée dans le métro ou publiez votre annonce gratuitement.





Effacer
Choisis
Choisis
Choisis une date
Choisis une heure
Ville ou code postal ?
Métro
Quel wagon ?
Ligne n°
Station du crush
Sa peau
Ses yeux
Ses cheveux
Sa coupe de cheveux
Sa taille
Signes distinctifs
Son prénom ?
Post status
Transports en commun
Effacer

20 sur 723 résultats

  • 18 Avr 24
  • 11 vues

Cherche rousse rencontrée dans le métro Toulousain

Tu es sortie à Saouzelong, j’étais habillé avec un haut bleu et une veste beige, nous nous sommes échangés plusieurs regards et sourires avant que tu sortes à Saouzelong et moi à Ramonville, tu étais habillée en noir, le dernier sourire à été échangé quand tu montais l’escalator et que je partais avec le métro.

  • 17 Avr 24
  • 66 vues

Recherche réel coup de foudre métro

Hello 🙂 J’ai réellement eu le plus gros coup de coeur de ma vie le 17 avril 2024 dans le métro 4 aux alentours de 00h30 avec une personne magnifique, (homme métisse, c’est tres bizarre de décrire quelqu’un comme ça), j’ai adoré son regard. Je n’ai pas du tout osé lui parler ce qui est un regret énorme C’est comme jeté une bouteille à la mer mais rien n’arrive au hasard 🤭 Merci !

  • 14 Avr 24
  • 19 vues

Métro commun pour rejoindre le Splendid

Tu venais du parc de la villette et moi de la cité des sciences. Nous avons discuté des expositions, de la géode, du planétarium et de « color impro » la pièce de théatre d’improvisation. Tu as dis que tu y allais souvent, d’ailleurs ce soir la tu t’y rendais. Tu viens de l’est de Paris et tu parle beaucoup (xD). Je n’ai pas osé te demander de quoi te recontacter… Vu le bagou que tu as c’est impossible que personne ne te connaisse … T_T

  • 16 Fév 24
  • 17 vues

Jolie et charmante Carcassonnaise de la ligne 7

J’habite en région parisienne et, en publiant ce témoignage sur cette page, je lance une bouteille à la mer en tentant le tout pour le tout afin de retrouver et de contacter une personne demeurant au sein de l’une des communes du département de l’Aude (probablement à Carcassonne). Tandis que je me rendais à un rendez-vous le vendredi 16 février et qu’il était environ 18 h 00, j’ai rencontré une femme, âgée d’une quarantaine d’années, sur la ligne 7 du métro parisien (elle était montée à la station Pont Neuf ou Pont Marie, je ne m’en rappelle pas). Cette ligne étant divisée en deux branches, elle m’a d’abord demandé si le métro irait en direction de Villejuif. Chargée d’une valise de couleur gris clair, d’une mallette de couleur marron clair posée sur ladite valise et d’un bouquet de plantes, elle devait alors se rendre à l’aéroport d’Orly afin de rentrer à Carcassonne après quelques jours de formation professionnelle à Paris. Ensuite, nous avons agréablement échangé durant quelques minutes et, avant que je descende du métro, nous nous sommes très cordialement salué. Extrêmement enchanté par cette rencontre aussi agréable que fortuite, j’ai été saisi, quelques minutes plus tard, de l’immense regret de ne pas avoir demandé à cette femme au moins son prénom, ni de lui avoir proposé d’échanger nos coordonnées téléphoniques. Ne bénéficiant d’aucune information me permettant de retrouver et de contacter cette personne, je publie donc ce témoignage sur cette page afin d’essayer de trouver une issue heureuse à cette entreprise singulière et difficile. Eu égard à la description détaillée de cet évènement, il ne fait quasi aucun doute que cette personne pourrait, si elle lit cette publication, aisément se reconnaître. Le cas échéant, je lui saurais évidemment gré de donner suite à ce témoignage. Faisant feu de tout bois, je vous informe que j’ai également formulé la même demande auprès du département de l’Aude, de la mairie de Carcassonne, ainsi que de la presse locale, ces organismes m’ayant somme toute suggéré de diffuser cet appel sur les réseaux sociaux. Avec l’espoir que cette demande sera considérée.

  • 8 Avr 24
  • 99 vues

Merci !

J’étais assise dans le métro, ligne 9, en direction de Pont de Sèvres. Je vous ai remarquée, car vous arboriez votre couronne argentée avec fierté, et un sourire discret illuminait votre visage. Le sourire, peut-être, d’une femme, qui – perdue dans ses pensées – se remémore un évènement agréable ; comme une nostalgie joyeuse… Vous étiez vêtue d’un tee-shirt à manches longues près du corps couleur rose fushia. Malgré les températures printanières, je portais un béret, car j’assume mal mes cheveux blancs. À 16h52, avant de descendre, vous êtes venue me complimenter, comparant les traits de mon visage à ceux d’une « reine égyptienne ». Vos mots m’ont beaucoup touchée. Vous avez embelli ma journée. Merci.

  • 7 Avr 24
  • 65 vues

Peut-être se retrouvera-t-on

J’avais pris le métro à la station Rennes, peu après 13:34, et je suis sorti à St-Lazare, avant 13:48. Je ne me rappelle plus à quelle station tu es entrée et je ne me rendais pas compte que ton regard me cherchait. Puis nos yeux se sont croisés et tu as fixé et soutenu mon regard pendant environ 5 à 10 secondes, de manière totalement décomplexée et assumée. J’ignore quel peut bien être ton âge mais pas plus de 20 ans, à mon avis. Ta chevelure devait être une coiffure de tissage. Peu après notre échange de regard, tu as porté ta main gauche à ta chevelure et tu as commencé à la triturer fémininement. Tu étais assise sur un strapontin, dans le sens inverse à celui de la marche du métro, à côté de la porte d’entrée/sortie, du milieu de la rame (la 2ème porte). J’étais assis dans le sens de la marche, au bord du couloir, dans un des groupes de 4 sièges. Derrière moi, à ma droite, se trouvait la 3ème porte d’entrée/sortie, à l’arrière de la rame. J’ai apprécié l’audace de ton regard même si j’étais pris au dépourvu. Ces choses arrivent quand on ne s’y attend pas. Si tu te reconnais dans ce message et que tu souhaites me retrouver, tu peux…

  • 5 Avr 24
  • 43 vues

J’ai pas vu le titre de ton livre …

Je suis rentrée à Bercy, dans la ligne 14, tu lisais, moi aussi alors je me suis mis à côté de toi. On est descendu au même arrêt, tu m’as coupé la route, on etait maladroit alors tu m’as souris, on a continué à marcher mais j’ai pas osé te parler .. Quand nos chemins se sont séparés on s’est tous les deux retournés et pour que je finisse par écrire un message ici c’est que ton dernier sourire m’a donné envie de te retrouver. Puis j’ai même pas vu le titre de ton livre ? …

  • 5 Avr 24
  • 41 vues

Casquette

À toi qui m’a remis ma casquette, merci

  • 3 Avr 24
  • 53 vues

Jeune bg 19/20 ans sur la ligne 13

Je n’ai pas pu monter dans la correspondance pour l’aborder Cherche le bg qui était assis en face de moi sur la ligne 13 de Châtillon Montrouge à champ Elysées. Plusieurs regards qui ne m’ont pas laissé indifférent. Pas eu le temps de t’aborder, j ai pas pu monter a champs Elysées dans notre correspondance de la ligne 1. Contacte moi

  • 27 Mar 24
  • 56 vues

Le livre des merveilles

Tu lisais Marco Polo, moi un livre dont le titre ne te rappellera rien, un sourire, quelques impressions littéraires, tu es descendu à Invalides, j’ai oublié de te demander ton nom

  • 26 Mar 24
  • 94 vues

Croisés dans la 7

On était assis face à face dans un carré de la rame métro 7 Tu es montée à Chateau landon vers 9h45 il me semble On s’est génés avec nos genoux, tu as quitté le métro à peletier vers 9h55 En espérant te recroiser 🙂

  • 25 Mar 24
  • 151 vues

Le type avec une chaise

Tu avais une casquette et une veste en velours. J’avais une chaise. Tu es vraiment très charmant. Te revoir ? T’inviter à boire un café ?

  • 23 Mar 24
  • 43 vues

Jogging Couleur « melon » et totebag TOSHIBA

Nous avons échangé deux regards très « appuyés  » ainsi qu’ un sourire. Le vôtre est particulièrement charmant et il m’a littéralement troublé. Nous sommes sortis tous les deux à la station Gare du Nord.

  • 22 Mar 24
  • 167 vues

L’inconnue de Miromesnil

À Saint-Lazare. Tu viens de monter. Rame bondée. Mais toi, juste à côté de moi, un sourire. Ca n’est pas de l’audace, c’est bien au-delà ! Une seule station. Voilà Miromesnil. Descente à deux ! Sourire encore. Je suis sur ma route et pourtant déjà je te suis. Le long du quai. Doc Martens noires. Traces de boue. Par ce temps sec et printanier ? Qui peux-tu bien être ? Viens-tu d’un monde parallèle ? Collants noirs. Pas opaques. Jupe green. Fluo. Sac Herschel. Kaki. Veste écossaise ? Cheveux attachés/détachés. Tu te recoiffes le temps d’un éphémère escalator. Je ressens ta présence. Un peu plus loin, tu me retiens la porte battante. Sourire toujours. As-tu rougi ? Sortie du métro. Suis en retard. Violence intérieure à devoir te doubler dans les escaliers. Viens-tu de me jeter un regard furtif ? Moi oui. Je dois filer. Mais le regrette immédiatement. Es-tu juste là, derrière moi ? Coup d’œil depuis l’angle de la rue : tu as disparu … et moi je suis un con. Faut-il compter sur le hasard ou les reposts pour recroiser le plus enthousiasmant sourire de ce printemps ?

  • 19 Mar 24
  • 87 vues

Nombreux regards ligne 2

Tu es montée dans le métro à Villiers ou Monceau, tu étais adossée à la porte, j’étais assis un peu plus loin sur ta gauche et je suis descendu à CDG étoile. J’aurais dû venir te parler.

  • 22 Mar 24
  • 55 vues

Un instant fugace ?

On s’est croisé vers 9h45 sur le quai de la station Duroc, on est passé l’un proche de l’autre sans se quitter du regard, le temps que je me retourne pour te voir dans ton grand imperméable crème et tes cheveux au reflet roux l’instant paraissait destiné au souvenir… à moins que ?

  • 18 Mar 24
  • 45 vues

Probablement juste un regard à sens unique

Je suis presque heureux de t’avoir croisé seulement sur le quai quand je descendais et que tu montais, sinon tu aurais tellement absorbé mon regard que j’aurai raté l’arrêt. Démarche élégante en tenu sportive et visage souriant tu as éclairci ma journée alors que le soleil était déjà de sortie.

  • 21 Mar 24
  • 55 vues

on ne sait jamais le destin parfois

Jeudi 21 mars 2024 à 19h35 vers l’arrière du métro 6 direction nation, tu as sauté dans le wagon avant que les portes ne se referment. Très belle jeune femme, châtain, les yeux bleus très clairs, jean, chemise, tu arrivais d’un TGV avec ton gros sac à dos rouge. Plutôt grande, au moins 1m75, j’étais le brun avec un masque à côté de quoi avec qui tu as échangé des regards entre montparnasse et denfert où j’ai eu la bêtise de descendre sans t’adresser la parole à cause de la bague que j’ai cru prendre pour une alliance. Cependant, tes regards me disaient bien d’autres choses et célibataire depuis quelques temps déjà j’avoue que tu ne m’as pas laissé indifférent. Si cette missive rencontre un crush peut être 2 destins seront ils changés.

  • 21 Mar 24
  • 112 vues

J’aimerais te rencontrer

Bonjour à tous, Je recherche le jeune homme que j’ai croisé à la station porte de la chapelle aux alentours de 16h05. Un jeune homme plutôt grand, habillé tout de blanc avec un bonnet et un sac à dos noir, et un petit bouc. Nous avons échangés plusieurs regards, je m’en veux d’avoir fuis. J’espère pouvoir te recroiser, donc je lance ce petit message 🙏

  • 20 Mar 24
  • 42 vues

À la blonde au yieux bleu ❤️

Salut , je suis le jeune homme avec le jean bleu et la veste gris On s’est échanger plusieurs regards et sourire ..❤️

Le seul site pour retrouver ton crush

Made with ❤️ in Paris