crushfindr - comment retrouver une personne croisée par hasard ?
Comment retrouver une personne croisée dans les transports ?
Silv

Probablement juste un regard à sens unique

  • 43 vues
  • Il y a 3 semaines
  • 0
    0

Je suis presque heureux de t’avoir croisé seulement sur le quai quand je descendais et que tu montais, sinon tu aurais tellement absorbé mon regard que j’aurai raté l’arrêt. Démarche élégante en tenu sportive et visage souriant tu as éclairci ma journée alors que le soleil était déjà de sortie.

Quand on s'est rencontré

Date

lundi 18 mars 2024

Heure

Après midi, Entre 12h00 et 13h00

On a échangé

Un regard

Où on s'est rencontré

Ville

Paris, France

Type de transport

Métro

Ligne n°

7

Terminus

mairie d'Ivry

Wagon

Tête

A propos de moi

Je suis un

Homme

Coupés

Courts

Peau

Blanche

Taille

Plus grand·e

A propos de toi

Tu es une

Femme

Coupés

Longs

Signes distinctifs

tenue plutôt sport, gilet gris, shorts legging mi-cuisses

Crush similaires dans le Métro à Paris, France

  • 7 Avr 24
  • 39 vues

Peut-être se retrouvera-t-on

J’avais pris le métro à la station Rennes, peu après 13:34, et je suis sorti à St-Lazare, avant 13:48. Je ne me rappelle plus à quelle station tu es entrée et je ne me rendais pas compte que ton regard me cherchait. Puis nos yeux se sont croisés et tu as fixé et soutenu mon regard pendant environ 5 à 10 secondes, de manière totalement décomplexée et assumée. J’ignore quel peut bien être ton âge mais pas plus de 20 ans, à mon avis. Ta chevelure devait être une coiffure de tissage. Peu après notre échange de regard, tu as porté ta main gauche à ta chevelure et tu as commencé à la triturer fémininement. Tu étais assise sur un strapontin, dans le sens inverse à celui de la marche du métro, à côté de la porte d’entrée/sortie, du milieu de la rame (la 2ème porte). J’étais assis dans le sens de la marche, au bord du couloir, dans un des groupes de 4 sièges. Derrière moi, à ma droite, se trouvait la 3ème porte d’entrée/sortie, à l’arrière de la rame. J’ai apprécié l’audace de ton regard même si j’étais pris au dépourvu. Ces choses arrivent quand on ne s’y attend pas. Si tu te reconnais dans ce message et que tu souhaites me retrouver, tu peux…

  • 26 Mar 24
  • 90 vues

Croisés dans la 7

On était assis face à face dans un carré de la rame métro 7 Tu es montée à Chateau landon vers 9h45 il me semble On s’est génés avec nos genoux, tu as quitté le métro à peletier vers 9h55 En espérant te recroiser :)

  • 23 Mar 24
  • 41 vues

Jogging Couleur « melon » et totebag TOSHIBA

Nous avons échangé deux regards très « appuyés  » ainsi qu’ un sourire. Le vôtre est particulièrement charmant et il m’a littéralement troublé. Nous sommes sortis tous les deux à la station Gare du Nord.

  • 22 Mar 24
  • 157 vues

L’inconnue de Miromesnil

À Saint-Lazare. Tu viens de monter. Rame bondée. Mais toi, juste à côté de moi, un sourire. Ca n’est pas de l’audace, c’est bien au-delà ! Une seule station. Voilà Miromesnil. Descente à deux ! Sourire encore. Je suis sur ma route et pourtant déjà je te suis. Le long du quai. Doc Martens noires. Traces de boue. Par ce temps sec et printanier ? Qui peux-tu bien être ? Viens-tu d’un monde parallèle ? Collants noirs. Pas opaques. Jupe green. Fluo. Sac Herschel. Kaki. Veste écossaise ? Cheveux attachés/détachés. Tu te recoiffes le temps d’un éphémère escalator. Je ressens ta présence. Un peu plus loin, tu me retiens la porte battante. Sourire toujours. As-tu rougi ? Sortie du métro. Suis en retard. Violence intérieure à devoir te doubler dans les escaliers. Viens-tu de me jeter un regard furtif ? Moi oui. Je dois filer. Mais le regrette immédiatement. Es-tu juste là, derrière moi ? Coup d’œil depuis l’angle de la rue : tu as disparu … et moi je suis un con. Faut-il compter sur le hasard ou les reposts pour recroiser le plus enthousiasmant sourire de ce printemps ?

  • 22 Mar 24
  • 53 vues

Un instant fugace ?

On s’est croisé vers 9h45 sur le quai de la station Duroc, on est passé l’un proche de l’autre sans se quitter du regard, le temps que je me retourne pour te voir dans ton grand imperméable crème et tes cheveux au reflet roux l’instant paraissait destiné au souvenir… à moins que ?

  • 21 Mar 24
  • 46 vues

on ne sait jamais le destin parfois

Jeudi 21 mars 2024 à 19h35 vers l’arrière du métro 6 direction nation, tu as sauté dans le wagon avant que les portes ne se referment. Très belle jeune femme, châtain, les yeux bleus très clairs, jean, chemise, tu arrivais d’un TGV avec ton gros sac à dos rouge. Plutôt grande, au moins 1m75, j’étais le brun avec un masque à côté de quoi avec qui tu as échangé des regards entre montparnasse et denfert où j’ai eu la bêtise de descendre sans t’adresser la parole à cause de la bague que j’ai cru prendre pour une alliance. Cependant, tes regards me disaient bien d’autres choses et célibataire depuis quelques temps déjà j’avoue que tu ne m’as pas laissé indifférent. Si cette missive rencontre un crush peut être 2 destins seront ils changés.

Le seul site pour retrouver ton crush

Made with ❤️ in Paris